Error message

Deprecated function: The each() function is deprecated. This message will be suppressed on further calls in book_prev() (line 775 of /home/somptueu/lebienparler.com/modules/book/book.module).

Mode indicatif et mode subjonctif

Règle grammaticale

L'indicatif est un mode qui rend certain la situation. On est sûr que l'action est en train de se produire.

Le subjonctif montre que la situation est incertaine, on ne sait pas si la situation va se présenter ou existe.

Dans les subordonnées complétives, c'est le verbe de la principale qui détermine l'usage de l'indicatif ou du subjonctif.

Certaines subordonnées circonstancielles exigent le subjonctif (but, concession, etc.).

Dans les propositions relatives, selon le sens que l'on souhaite donner à la phrase, on utilisera soit l'indicatif, soit le subjonctif.

L'utilisation du subjonctif est aussi possible dans les propositions indépendantes ou principales pour exprimer le souhait, l'ordre, l'indignation, l'hypothèse.

Exemple

Luc boit de l'eau.
Indicatif, l'action est certaine.


Je souhaite que vous m'écriviez.

Subjonctif, le souhait de la principale détermine son usage.


Je sais que vous m'écrivez.

Indicatif car on est sûr, grâce au verbe de la principale que l'on est en train de m'écrire.


Il faut qu'il pleuve demain, c'est indispensable.

Subjonctif, à cause du caractère obligatoire que l'on désire.

Qu'il ait ou pas un chapeau, il sera embauché.
On est pas sûr que cette personne ait un chapeau, on utilise alors le subjonctif.


Je recherche une personne qui a un chapeau.

On est sûr que cette personne existe, on utilise l'indicatif.


Dans l'éventualité d'un procès, il faudrait qu'il vienne me voir.

Subjonctif, car on est dans l'hypothèse.

La grammaire