Error message

Deprecated function: The each() function is deprecated. This message will be suppressed on further calls in book_prev() (line 775 of /home/somptueu/lebienparler.com/modules/book/book.module).

Nombre des noms simples

Règle grammaticale

Le nombre des noms simples est soit singulier, soit pluriel.

Le pluriel d'un nom commun se fait en règle générale par l'ajout de la lettre s à la fin du mot.

Le pluriel fait comprendre à celui qui lit le mot, qu'il y a plusieurs occurrences de la chose ou de la personne.

Il existe cependant des exceptions à cette règle.

Certains noms communs finissant par ou voient leur pluriel se transformer en oux :

  • bijou ;
  • caillou ;
  • chou ;
  • genou ;
  • hibou ;
  • joujou ;
  • pou.

Les noms communs se terminant par eu voient leur pluriel se transformer en eux sauf :

  • bleu qui devient bleus ;
  • pneu qui devient pneus.

Les noms communs se terminant par au ou eau voient leur pluriel se transformer respectivement en aux ou eaux sauf :

  • landau qui devient landaus ;
  • sarrau qui devient sarraus.

Les noms communs se terminant par al voient leur pluriel se transformer en aux sauf des mots suivants qui prennent un s :

  • aval ;
  • bal ;
  • cal ;
  • cantal ;
  • caracal ;
  • carnaval ;
  • cérémonial ;
  • chacal ;
  • choral ;
  • copal ;
  • corral ;
  • emmental ;
  • cérémonial ;
  • festival  ;
  • gavial ;
  • gayal ;
  • mescal ;
  • mistral ;
  • narval ;
  • nopal ;
  • pal ;
  • pascal ;
  • quetzal ;
  • récital ;
  • régal ;
  • rial ;
  • rorqual ;
  • serval  ;
  • sisal.

Certains encore prennent les deux terminaisons comme :

  • des idéals ou des idéaux.

Certains noms communs se terminant par ail voient leur pluriel se transformer en aux :

  • bail qui devient baux ;
  • corail qui devient coraux ;
  • émail qui devient émaux ;
  • fermail qui devient fermaux ;
  • soupirail qui devient soupiraux ;
  • travail qui devient travaux ;
  • vantail qui devient vantaux ;
  • vitrail qui devient vitraux.

Tous les mots se terminant déjà par un sx ou z ne changent pas au pluriel. 

Leur pluriel s'écrit comme leur singulier. 

Certains noms communs n'ont pas de singulier et ne peuvent donc s'employer qu'au pluriel :

  • frais ;
  • fiançailles ;
  • mœurs ;
  • obsèques ;
  • ténèbres.

D'autres encore changent complètement de forme au pluriel, c'est le cas notamment de :

  • ail qui devient au pluriel aulx ;
  • œil qui devient au pluriel yeux.

Enfin, certains noms communs changent leur prononciation à la lecture ou au parler :

  • œœuf [œeuf] devient œœufs [e] ;
  • os [ɔs] devient os [o] ;

Exemple

Il y avait des cafards de partout.
Terminaison classique au pluriel d'un nom commun.

Les éléphants.
L'ajout du s en fin à la fin du nom commun marque le pluriel de ce mot.
On sait dès lors qu'il y avait plus d'un éléphant.

Il y avait des trous dans le mur.
Terminaison classique au pluriel d'un nom commun finissant par ou.

Les feux de la voiture étaient éteints.
Terminaison classique au pluriel d'un nom commun finissant par eu.

Il y avait chez cette personne, plusieurs bocaux vides.
Terminaison classique au pluriel d'un nom commun finissant par al.

Les portails étaient mal refermés.
Terminaison classique au pluriel d'un nom commun finissant par ail.

Les prix du magasin ont diminué.
Terminaison classique au pluriel d'un nom commun finissant déjà par x.

La grammaire