Error message

Deprecated function: The each() function is deprecated. This message will be suppressed on further calls in book_prev() (line 775 of /home/somptueu/lebienparler.com/modules/book/book.module).

Utilisation d'après ses caractéristiques

Règle grammaticale

Le complément d'objet second (COS) se caractérise par cinq critères de forme :

  • présence d'un premier complément d'objet ;
  • place du complément d'objet direct (COD) ;
  • voix passive ;
  • construction indirecte ;
  • pronoms spécifiques.

Comme son nom l'indique (second), le complément d'objet second (COS) est toujours précédé par un autre complément d'objet.

Le plus souvent il s'agit d'un complément d'objet direct (COD).

On peut le rencontrer avant le complément d'objet direct (COD) dans la phrase, mais le sens permet de comprendre qu'il s'agit d'un complément d'objet second (COS) et non pas d'un complément d'objet direct (COD).

Ceci pour mettre plus en valeur le complément d'objet second (COS), surtout lorsque le complément d'objet direct (COD) comporte beaucoup de mots.

En général pour construire un complément d'objet second (COS) il faut une préposition au début du complément :

  • à ;
  • de ;
  • pour.

À la voix passive, le complément d'objet direct (COD) devient le sujet mais le complément d'objet second (COS) reste complément d'objet second (COS).

Le complément d'objet second (COS) apparaît principalement après les verbes à double complément d'objet tels que :

  • donner ;
  • prendre ;
  • dire ;
  • obtenir ;
  • recevoir ;
  • prévenir ;
  • charger ;
  • remercier ;
  • priver ;
  • etc.

Le complément d'objet second (COS) désignant un animé peut toujours être remplacé par un pronom personnel spécifique :

  • lui (au singulier) ;
  • leur (au pluriel).

Ces deux pronoms spécifiques sont invariables dans ce cas.

Il s'agit d'un complément d'objet second (COS) désignant un inanimé (pensée, objet, etc.), et remplacé par :

  • y (quand la préposition est à) ;
  • en (quand la préposition est de).

Ces pronoms sont invariables.

Les compléments d'attribution sont toujours des complément d'objet second (COS).
Cependant tous les complément d'objet second (COS) ne sont pas des compléments d'attribution.

Ce sont en tout cas tous les deux des complément d'objet indirect (COI).

Exemple

La voiture est le premier Complément d'objet de la phrase, de Oscar est donc un complément d'objet second (COS)

  • Il a intercepté la voiture de Oscar.

Complément d'objet second (COS) placé avant le complément d'objet direct (COD)

  • Le fuyard a volé à l'aubergiste une bouteille de bière.

Complément d'objet second (COS) construit avec la préposition pour.

  • Il fait du feu pour Éric.

Construction voix active

  • La dame a remis des fraises à son compagnon.

Construction voix passive

  • Des fraises ont été remises par la dame à son compagnon.

Verbe à double complément

  • Je prive quelqu'un de sa liberté.

Complément d'objet second (COS) remplacé par un pronom spécifique

  • Il amène des crêpes à ses tantes.
  • Il leur amène des crêpes.

Complément d'objet second (COS) inanimé remplacé par un pronom

  • Il a laissé sa chérie à Buenos Aires.
  • Il y a laissé sa chérie.

COI

  • Elle parle à son mari.

Complément d'objet second (COS) (mais pas un complément d'attribution)

  • Ils ont dénoncé Pascale à la police.

Complément d'attribution (également complément d'objet second (COS))

  • Ils ont offert un livre à leur grand-mère.

La grammaire