Error message

Deprecated function: The each() function is deprecated. This message will be suppressed on further calls in book_prev() (line 775 of /home/somptueu/lebienparler.com/modules/book/book.module).

Définition et rôle du complément circonstanciel (CC)

Règle grammaticale

Ses principales caractéristiques  sont :

  • qu'il peut aisément être supprimé de la phrase ;
  • il peut être déplacé ;
  • il peut cohabiter avec d'autres complément circonstanciel (CC).

Comme il n'est pas indispensable dans une phrase, on peut donc s'en passer.

Même si le sens de la phrase s'en ressent.

Attention toutefois, si la phrase reste grammaticalement correcte, la suppression de certains compléments circonstanciels peut modifier complètement le sens de la phrase.

Dans certains cas, la suppression du complément circonstanciel (CC) rend la phrase non correcte grammaticalement.

En réalité c'est le type du verbe qui rend obligatoire ou pas le complément circonstanciel (CC).

Ainsi, certains grammairiens propose de classifier les complément circonstanciel (CC) :

  • compléments du verbe quand le complément circonstanciel (CC) est indispensable ;
  • compléments du nom quand le complément circonstanciel (CC) est facultatif.

Le complément circonstanciel (CC) est très mobile, il peut se placer à différents endroits dans la phrase.

En général, si le complément circonstanciel (CC) comporte de nombreux mots, il se place à la fin de la phrase.

En général on remarque que l'auditeur ou le lecteur est attiré par ce qui est placé en tête de phrase.

On peut donc en plaçant le complément circonstanciel (CC) au début de la phrase, porter l'attention sur ce complément circonstanciel (CC).

Pour utiliser plusieurs compléments circonstanciels (CC) on peut utiliser comme moyen de séparation

  • la conjonction de coordination et ;
  • la virgule.

On peut également combiner les deux si lorsqu'on utilise et c'est pour exprimer un complément circonstanciel (CC) d'une notion identique. 

Le complément circonstanciel (CC) garde sa mobilité et son caractère facultatif, que la phrase soit à la voix active ou passive.

Seul le complément circonstanciel (CC) de lieu peut être remplacé par un pronom :

  • y ;
  • en.

La fonction de complément circonstanciel (CC) peut être occupée par des :

  • noms ;
  • pronoms ;
  • propositions ;
  • adverbes.

Sa construction est directe ou indirecte (avec une préposition).

Exemple

CC

  • Judith joue.

Selon le contexte, cette phrase, peut vouloir dire que Judith est dépendante aux jeux d'argent.

Alors que, s'il s'agissait d'une réponse à une question posée, cette phrase pourrait vouloir dire : "Judith joue" (dans le bac à sable).

Complément circonstanciel (CC) indispensable

  • Il va à Rome.

Complément du nom

  • Elle met de l'argent à la banque.

Complément circonstanciel (CC) assez long qu'il vaut mieux placé en fin de phrase.

  • Léon venait en voiture rouge avec des enjoliveurs blancs du style des années cinquante.

Utilisation de la virgule comme moyen de séparation des complément circonstanciel (CC)

  • À toute vitesse, Ginette arriva.

Accent mis sur À toute vitesse.

Utilisation de la conjonction de coordination comme moyen de séparation des complément circonstanciel (CC)

  • Bill arriva tôt le matin, en chemise à pois, mal peigné.
  • Bill arriva tôt le matin et mal peigné.

Utilisation de la virgule et de la conjonction de coordination comme moyen de séparation des complément circonstanciel (CC)

  • Bill arriva tôt le matin, en chemise et en pantalon.

La mobilité du complément circonstanciel (CC) reste la même à la voix passive

  • Il a monté les œœufs en neige hier soir.
  • Hier soir, les œœufs en neige ont été monté par lui.

Complément circonstanciel (CC) de lieu

  • Il va au supermarché.
  • Il y va.

La grammaire