Error message

Deprecated function: The each() function is deprecated. This message will be suppressed on further calls in book_prev() (line 775 of /home/somptueu/lebienparler.com/modules/book/book.module).

Définition et rôle du déterminant

Règle grammaticale

Le terme de déterminant est assez récent dans l'histoire de la grammaire française. 

Autrefois on utiliser les termes d'articles et d'adjectifs non qualificatifs.

Les déterminants se placent en général devant le nom dans un groupe nominal.

Ils peuvent être :

  • définis ;
  • indéfinis ;
  • partitifs ;
  • possessifs ;
  • démonstratifs ;
  • numéraux ;
  • exclamatifs :
  • interrogatifs.

Les déterminants forment un ensemble fini. 

Ce sont des mots grammaticaux. 

C'est-à-dire des mots qui existent et que l'on peut dénombrer :

  • des ;
  • le ;
  • la :
  • les ;
  • l' ;
  • de ;
  • d' ;
  • ma
  • mon ;
  • ta ;
  • ton ;
  • son ;
  • sa ;
  • ses ;
  • ce ;
  • quel ;
  • etc.

On ne peut donc pas inventer de nouveaux déterminants.

Il existe différents types d'articles :

  • les définis (le, la, les, l') ;
  • les indéfinis (un, une, des, d') ;
  • partitifs (du, de la, des).

Les articles ne peuvent se combiner qu'avec les déterminants numéraux et les déterminants indéfinis.

Les deux déterminants homophones ses et ces ne s'emploient pas du tout pour la même chose :

  • ces est un déterminant démonstratif.
  • ses est un déterminant possessif.

On peut alors les dissocier en mettant le nom au singulier.

L'un est un déterminant indéfini (quelque), l'autre est un déterminant interrogatif (quel que) employé avec le subjonctif.

Quand on parle d'une personne ou de quelque chose de connue on utilise :

  • les articles définis le, la, les, l' ;
  • les déterminants démonstratifs de, cette, ces ;
  • les déterminants possessifs mon, ton, son, etc. ;
  • les déterminants exclamatifs quel, quelle, etc.

Lorsqu'on parle de quelque chose ou de quelqu'un d'inconnu, on utilise alors :

  • les articles indéfinis un, une, des ;
  • les déterminants indéfinis tout, chaque, aucun, etc. ;
  • les articles partitifs du, de la qui désignent un quantité indéfinie ;
  • les déterminants numéraux, qui précisent la quantité mais pas l'identité de ce dont on parle.

On peut distinguer deux ensembles distincts de déterminants :

  • les articles, les déterminants possessifs et démonstratifs ;
  • les déterminants indéfinis, interrogatifs, exclamatifs, numéraux cardinaux et ordinaux.

Chaque catégorie peut se combiner avec l'autre, mais les mêmes déterminants d'une même catégorie ne peuvent pas se combiner.

Exemple

Le est un déterminant défini.

  • Le Soleil brille.

Une est un déterminant indéfini

  • Une fleur éternelle.

Cette est un déterminant démonstratif

  • Cette étoile brille.

Sa est un déterminant possessif

  • Sa nouvelle bague.

Il est possible de remplacer Le par Ce (un autre déterminant) sans que la phrase perde son sens originel

  • Le cheval de Troie.
  • Ce cheval de Troie.

Il n'y a qu'une vache, on sait de laquelle on parle

  • La vache du champ.

On parle d'une vache du champ sans être plus précis, car il y en a plusieurs

  • Une vache du champ.

On parle d'une chose non dénombrable, ici du café

  • Tous les matins, je bois du café.

Emploi possible des articles définis avec un déterminant numéral quatre et un déterminant indéfini quelques

  • Les quatre euros, qu'il m'a donné, iront combler les quelques euros de mon compte en banque.

Ici on parle des chevaux dans un groupe plus important

  • Ces chevaux sont grands.
On peut dire : "Ces chevaux-là".
Au singulier on dirait : "Ce cheval est grand".

Ici, on parle des chevaux qui appartiennent à une personne bien définie

  • Ses chevaux sont grands.

Ce sont les chevaux de cette personne.
On ne peut pas dire : "Ses chevaux-là".
Au singulier on dirait : "Son cheval est grand".

Utilisation du déterminant indéfini quelques

  • Quelques voitures étaient garées là.

Utilisation du déterminant interrogatif quelles que et emploie du subjonctif soient

  • Quelles que soient la tendance, le jean est de rigueur.

On peut combiner les deux catégories ensemble, ici on a combiné la (article) avec troisième (déterminant numéral ordinal)

  • La troisième place fut attribuée hier.

Autres exemples en vrac

L'eau est vitale à toute civilisation.

Ce paradis n'est qu'illusion.

Ton aspirateur fait du bruit.

Quelle honte !

Un éventail pourrait servir cet été.

Je ne veux aucune surprise.

Il souhaitait savoir s'il pouvait manger du pain.

Une équipe de football comporte onze joueurs, sans les remplaçants.

La grammaire